Chanson d’une soirée

luglio 17, 2005 in Poesie da Cinzia Modena

klimt danzaPiqué la dame se révèle

Telle quelle soit

Soif de joie

Envie de dérouler tous les règles d’une danse

pendant une fête

C’est la guerre

si la dame plaît

Et voilà les hommes tous alignés

Long la place de la Mairie

A rêver les couleurs

de tous ces courbes-là qui se découvrent sans cesse

tous les courbes qui sont bien autoroutes du bonheur

Les voilà mes enfants

Mon dessin ce soir est là

Je viens de voir et penser

Re-mirer la fête qui se déroule autour de moi

Je suis en train de… quoi ? Je ne remembre plus

Me voilà danser avec de bleu yeux prés de moi

Qui me guident au centre de la place parmi les gens

lui avec son corps et un bal sud-américain

Je ne sais qui, qu’il soit mais

Il m’importe lointaine, lui

Sans soucis sans quoi si non lui même et la musique

« Au retour, ah, Changez !

De nouveau! Dansez mes amis ! »

Une voix basse qui parle la-bas

Une musique qui fait rencontrer le courage de se dévoiler

Tous et toutes autour d’une place « ronde »

Mes bleue yeux, mes cheveux blonds

Lui, il me prend la main

M’importe à soi et me fait rouler de nouveau

De nouveau de nouveau jusqu’à

Remplir la place

Avec bonheur et complicité

Allons mes enfant et dansons tous ensemble

Nos corps la musique les parfumes les étoiles

Enlevés vers la joie d’une soirée

di Cinzia Modena